Vous avez dit "Remèdes cosmétiques de grand-mere"?

Avez-vous déjà entendu parlé des remèdes cosmétiques de grand-mère?

On pourrait penser que ce sont des mots qui ne vont pas ensemble: nos grands-mères se maquillaient-elles vraiment il y a 50 ou 100 ans?

Heureusement que oui! Bien entendu, tout dépend de la classe sociale et des possibilités de chacune. Les produits cosmétiques étaient bien plus chers à l'époque qu'aujourd'hui.

Si dans les villes, les produits cosmétiques pointaient déjà le bout de leur nez dans les vitrines des magasins, dans les campagnes, les remèdes maison faisaient rage.

Qu'entend-on par cosmétiques de grand-mère?

Remèdes cosmétiques de grand-mère
Les remèdes de grand-mère sont principalement faits à base de plantes naturelles.

Vous vous en doutez, les cosmétiques de grand-mère dont on parle aujourd'hui, ce ne sont pas les produits de beauté qu'elles utilisaient il y a des décennies. Si vous retrouvez d'ailleurs un fond de teint ou un rouge à lèvres des années 30, éloignez-vous!

En effet, un produit cosmétique, cela se périme rapidement. Et plus il est naturel, plus il faut l'utiliser vite. A ce sujet, vous pouvez lire la durée de conservation des cosmétiques.

Pour nous aujourd'hui, les cosmétiques de grands-mères, ce serait plutôt les remèdes qu'elles savaient inventer, à base de fleurs et de plantes, d'huiles, de fruits et de légumes...

Les recettes maison de nos campagnes

Contrairement à ce que nous pouvons penser, dans toutes les civilisations, les femmes savaient se faire belles avec les produits de la nature.

Il existe des tas d'extraits de plantes par exemple dont nous ne connaissons pas les propriétés et qui pourtant, font des merveilles sur la peau.

Le naturel à la mode

Les marques de cosmétiques ont bien compris que les femmes cherchent aujourd'hui à allier beauté et naturel.

De plus en plus de cosmétiques contiennent des ingrédients naturels tels que du miel, des orties séchées, des huiles diverses (huile d'argan, huile d'olive, huile d'amande douce...), de l'aloé vera, du concombre, etc.

Alors si les produits cosmétiques en contiennent pour être belle, pourquoi ne pas utiliser directement les ingrédients et les associer soi-même?

Exemple d'une recette de grand-mère

Voici par exemple une recette cosmétique de grand-mère qui a pour but de nettoyer et d'apaiser la peau.

Ingrédients:

  • farine d'avoine
  • farine de maïs
  • poudre de lait entier
  • argile blanche
  • eau

Préparation:

Il s'agit simplement de mélanger le tout pour obtenir une pâte qui va servir de masque pour la peau.

Selon la quantité finale que vous voulez, ajoutez plus ou moins de farines, de poudre et d'argile.

Une fois que vous avez mélangé ces ingrédients secs, ajoutez un petit peu d'eau, au fur et à mesure. Vous devez éviter d'avoir quelque chose de trop liquide.

La pâte finale doit avoir une consistance semi liquide pour pouvoir s'étaler facilement sans couler.

Une fois étalée, vous laissez sécher, puis vous rincez à l'eau tiède avant d'appliquer une crème hydratante.

Ce remède de grand-mère est typique du genre de recettes que de nombreuses femmes s'appliquaient sur la peau et se transmettaient de mères en filles.

Vous pouvez trouver une autre recette naturelle de grand-mère, très facile à faire et très nourrissante pour la peau: le masque naturel pour le visage.

Aujourd'hui, nous avons un peu oublié toutes les possibilités qu'offrent notre placard de cuisine et notre réfrigérateur... sans parler de notre jardin, ou de la forêt avoisinante.

Les propriétés naturelles des plantes

Remèdes cosmétiques de grand-mère
L'argile verte est un remède cosmétique de grand-mère qui rencontre beaucoup de succès aujourd'hui.

Beaucoup de plantes possèdent des propriétés aux vertus très intéressantes pour la peau. Voici un aperçu de quelques plantes que l'on retrouve beaucoup dans les cosmétiques d'aujourd'hui.

Vous pouvez utiliser la plante pure (fraîche, en poudre, séchée, extrait, huile, graines...) ou ien privilégier un produit bio qui contient cette plante.

  • L'argile verte: elle possède des vertus nettoyantes et de désintoxication des impuretés de la peau. Elle s'achète pure en poudre ou en pâte, et on la retrouve beaucoup dans de nombreux cosmétiques bio.
  • L'huile d'argan: ses omégas-3 et 9 ainsi que sa vitamine E sont excellentes dans la lutte contre la perte des cheveux.
  • Le beurre de karité, issu des fruits du karité, contient de nombreuses vitamines qui aident à résoudre des problèmes de peau aussi variés que l'eczéma ou les vergetures.
  • Le lait d'anesse contient des propriétés hydratantes et adoucissantes pour la peau.
  • Le savon d'alep, fabriqué à base d'huile de baie de laurier, permet de lutter efficacement contre la peau grasse.
  • Les orties sont très riches en fer et en protéines, elles ont donc des vertus incroyables pour nourrir et améliorer le teint de la peau.

Comme vous vous en doutez, les plantes vertueuses sont nombreuses, et il serait difficile d'en faire une liste exhaustive!

Pourquoi utiliser les remèdes cosmétiques de grands-mères?

La première raison est sans doute de pouvoir éviter de se mettre n'importe quoi sur la peau. Les produits cosmétiques d'aujourd'hui, surtout les bas de gamme (les moins chers) ont une liste de composants qui peut parfois faire peur.

On ne comprend d'ailleurs jamais tout, c'est pourquoi pendant longtemps, personne ne se demandait si ce qu'il se mettait sur la peau était sans danger...

Les industries industrielles (pétrolières, paraffine...) - entre autres - ont vite compris la possibilité qu'elles avaient avec ce créneau en vogue. Dans pratiquement tous les cosmétiques, vous retrouvez des composants à base de pétrole, des huiles animales, de la paraffine, des agents réputés aujourd'hui cancérigènes, etc.

Avec la science qui se développe, de plus en plus d'études sont effectuées par des laboratoires indépendants, et chaque jour, un nouveau composant utilisé pendant des années est déclaré "cancérigène" et se trouve supprimé des processus de fabrication.

Mais quand on a utilisé ce produit pendant 10 ans, n'est-il pas déjà trop tard? C'est pourquoi il est essentiel d'appliquer le principe de prévention.

Avec la pollution et l'augmentation incessante des cas de cancers, nous nous posons la question de ce que nous mangeons et de ce que nous nous mettons sur la peau.

Pourquoi quelque chose qui n'est pas bon à manger serait-il bon pour se mettre sur la peau? u final, tous les composants (que nous ingérons ou nos posons de façon cutanée) se retrouvent dans le sang.

Tout comme de plus en plus de gens font attention à ce que contient leur assiette, nous sommes de plus en plus nombreux (et surtout "nombreuses") à vérifier ce que contient notre pot de crème hydratante.

Les industries chimiques n'existaient pas il y a 100 ans, et les produits étaient bien plus naturels qu'aujourd'hui.

C'est pourquoi la tentation est forte de retrouver nos racines en utilisant les propriétés vertueuses d'une plante, d'une huile ou d'une fleur. C'est cela que l'on appelle un remède cosmétique de grand-mère.

Autres ressources

 
Temps de chargement: 46 (0) ms